Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit

CHARTE DES ANIMATEURS

RETOUR VERS ACTIVITÉS

1. La fonction d'animateur

1.1. La fonction définie dans les statuts et le règlement intérieur

Le conseil d'administration (CA) agrée les animateurs volontaires pour diriger les activités de l'association. Tout adhérent, volontaire pour animer une nouvelle activité, doit présenter au CA l'objet et la nature de l'atelier ainsi que les besoins liés à sa mise en place. Si la nature de l'animation proposée est validée par le CA, une recherche de salle appropriée et un créneau horaire qui conviendraient à l'animateur est engagée. Une demande d'autorisation auprès de la Mairie est alors déposée. Si cette demande est acceptée, l'atelier pourra se mettre en place aux dates et heures proposées par l'animateur. Dès lors, pour animer son activité, il est libre de son action et de sa pédagogie. Le animateurs, comme les administrateurs sont bénévoles. Toute activité devra fonctionner avec au moins 5 participants. Chaque animation est encadrée par un animateur et / ou un suppléant chargé d'assister, voire d'assurer sa fonction en cas d'absence (Sauf dérogation validée par le CA suite à une demande argumentée de l'animateur). Le CA peut mettre fin à la fonction d'un animateur, après l'avoir entendu et justifié sa décision.

1.2. La gestion de chaque atelier

Les animateurs rendent compte de leurs activités au CA et s'assurent, lors des animations, que les participants sont à jour de leur cotisation en vérifiant la validité du timbre annuel apposé sur leur carte d'adhérent. L'adhésion ou le renouvellement de celle-ci est annuelle. Elle démarre le jour du paiement de la cotisation et se termine la veille de l'assemblée générale du cycle suivant. Pour toute activité, toute personne non-adhérente est autorisée à participer une seule fois à l'activité, sous sa propre responsabilité. Les activités démarrent en septembre de l'année en cours après accord du CA et se terminent au plus tard le 31 juillet qui suit.

L'animateur doit  présenter en avril/mai, à l'aide du bordereau fourni, ses besoins pour l'année suivante en matière d'investissement en matériel ou de fonctionnement, liés à l'aspect pédagogique de l'animation (photocopies, revues. CD, DVD...etc) à l'exclusion des dépenses que doivent assurer les participants tels que partitions, tissus, émaux... Ces demandes seront examinées début juin par le CA. La somme retenue à l'issue de cet examen sera communiquée à l'animateur pour chacune de ses animations. Elle sera alors à sa disposition pour l'année suivante sur présentation de factures.

Les animateurs sont responsables des sommes et du matériel qui leur sont confiés, ainsi que du maintien en bon état des locaux mis à leur disposition. Les matériels et revues achetés par BA devront être estampillés « BA ». En cas de cessation d'activité, les sommes et matériel doivent être restitués.

L'animateur se doit de signaler, dans les plus brefs délais, tout incident survenu au cours du déroulement de son activité, BERGERAC ACCUEILLE (BA) étant assuré.

L'usage de tout fichier ou listing, faisant référence aux adhérents de BA en particulier à des fins commerciales privées est interdit. L'usage de tout matériel propriété de BA est strictement réservé à nos adhérents dans le cadre des activités et ne peut en aucun cas être utilisé à des fins privées.

L'animateur doit veiller à ce qu'aucune proposition commerciale, de nature à vendre ou pratiquer des ristournes aux adhérents, ne soit faite au sein de notre association.

Les œuvres, élaborées à Bergerac Accueille, sont la propriété du ou des adhérents qui les ont conçues. A ce titre, elles peuvent donc être vendues. Il est de la responsabilité du ou des auteurs des œuvres de s'assurer de la conformité de la vente avec la législation, notamment fiscale.

Si une oeuvre est vendue dans le cadre d'une manifestation organisée par BA (exposition, AG, etc), le ou les adhérents propriétaires de l'oeuvre devront s'acquitter auprès de l'association d'un montant actuellement égal à 5% du prix de la vente destiné à compenser les frais engagés pour l'organisation de la manifestation.

Plusieurs coordonnateurs membres du CA sont à la disposition des animateurs pour les aider à résoudre les différentes problématiques qui pourraient advenir lors des animations. Ils doivent être informés de toute modification (jour, heure, etc ) relative à l'animation.

2. Rôle de l'animateur pour la sécurité des personnes

2.1. Capacité des salles mises à disposition de l'animateur

Les animateurs doivent veiller au respect des normes de sécurité imposées par la Mairie, à savoir :

 maison des Associations Jules Ferry

  • 19 personnes maximum dans les salles n'ayant qu'une porte : 3- 4-5-8-15--17-19 
  • 12 personnes maximum salle 16 
  • 40 personnes maximum  salle 1, 2

espace Charpak

 

complexe Bramerie  

selon la convention avec la Mairie mise à disposition des locaux.

2.2. Activités physiques et corporelles

L'animateur d'un atelier d'activité physique et corporelle type gymnastique, danses etc... est soumis ainsi que tous participants, dès l'inscription, à l'obtention d'un certificat médical précisant l'activité. Dans chacun des ateliers ( l'animateur collectera les certificats médicaux et les transmettra au coordinateur d'activités).

Pour les activités de plein air, (marche, vélo...etc.) des reconnaissances doivent être effectuées par l'animateur et suppléants à l'exclusion de toute autre personne. Chaque sortie doit être encadrée par 2 personnes munies du gilet fluorescent; un téléphone portable au moins doit être emporté ainsi qu'une trousse de secours.

2.3. Utilisation de produits spécifiques

Dans certaines activités, pouvant présenter des risques liés à l'utilisation de produits spécifiques (esthétique porcelaine, émaux, cuisine), l'animateur doit veiller aux précautions à prendre et à la non nocivité des produits employés. Une liste exhaustive des produits utilisés sera, via le coordinateur, présentée au conseil d'administration. Cette liste, actualisée annuellement en septembre sera fournie par l'animateur à chaque adhérent de l'activité. Les adhérents devront la lui restituer visée, en mentionnant toute intolérance à l'un de ces produits. Toute modification de cette liste en cours d'année fera l'objet par l'animateur d'une information auprès du conseil d'administration et participants à l'activité.

Toute animation où une notion de nocivité liée à une posologie inadaptée est interdite.

2.4. En cas d'accident ou de malaise d'un adhérent 3 règles sont à respecter

PROTÉGER : éviter un sur-accident en supprimant si possible la source de danger (en cas de brûlure par ex).

ALERTER en prévenant soit le gardien qui se chargera d'appeler les secours soit en les appelant directement. Pour cela il faut composer le 18 pour les pompiers, le 15 pour le SAMU ou le 112.

Le message d'alerte doit renseigner sur :

  • le nom et n° de téléphone de l'appelant
  • l'adresse exacte (pensez à indiquer le n° de salle où se déroule l'activité)
  • la nature du problème
  • le nombre et l'état des personnes concernées (victimes conscientes, inconscientes, saignement...)
  • les premières mesures prises (balisage de la zone, coupure du courant...)
  • les gestes effectués

Ne jamais raccrocher le premier. Envoyer une personne pour attendre, puis guider, les secours.

SECOURIR. Les gestes de premier secours doivent être pratiqués par un secouriste. Dans tous les cas quelques principes simples sont à connaître de tous :

  • Ne jamais déplacer la victime, et notamment en cas de traumatisme (coup, chute, faux mouvement...) sauf si c'est pour la soustraire à un danger grave et imminent auquel elle ne peut se soustraire elle-même ou si les secours donnent des consignes particulières.
  • En cas de blessure, protéger la plaie avec un tissu propre.
  • En cas de brûlure, arroser en amont de la zone brûlée pour refroidir, le plus rapidement et le plus longtemps possible.
  • Réconforter et couvrir la victime en attendant les secours.

Dans tous les cas prévenir le président ou les vice-présidents via le coordinateur de l'incident ou de l'accident survenu au sein de notre association. Ce sont eux qui se chargeront du déclenchement des formalités administratives et, si nécessaire, de la communication de cet événement aux proches.

2.5. En cas d'incendie

Règles à respecter pour l'évacuation des locaux de Jules Ferry en cas d'alarme

1 - se munir de la liste des personnes présentes dans l'animation (établie en début d'animation et mise à jour en cours de séance si nécessaire)
2 - évacuer la salle sans délai en respectant le plan d'évacuation (qu'il est bon d'avoir consulté avant)
3 - s'assurer de la fermeture de toutes les ouvertures (portes et fenêtres)
4 - évacuer en premier les personnes valides puis les personnes à mobilité réduite. L'animateur(rice) part en dernier en fermant la porte.
5 - se regrouper au point de rassemblement derrière Jules Ferry, à coté de l'escalier descendant vers le boulevard
6 - savoir utiliser si besoin un extincteur

3 . Gestion administrative

Au début de chaque séance l’animateur renseigne un bulletin de présence soit sur Assoconect soit sur liste papier.

4. Protection des données

L’animateur s’engage à ne pas divulguer les données personnelles des adhérents participant à ses activités.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Rôle de l'animateur pour la sécurité des personnes 2.1. Capacité des pièces mises à disposition de l'animateur

Les animateurs doivent veiller au respect des normes de sécurité imposées par la Mairie à savoir personnes maximum dans les salles n'ayant qu'une porte : 3- 4-5-8-15--17-19 et Charpak — 12 persom maximum salle 16 et 40 personnes salle 1, 2, Bramerie et Jean Moulin selon la convention avec la mairie mise à disposition des locaux.

2.2. Activités physiques et corporelles

L'animateur d'un atelier d'activité physique et corporelle type gymnastique, danses...etc est soumis ainsi que tous participants, dès l'inscription, à l'obtention d'un certificat médical précisant l'activité. Dans chacun des ateli( l'animateur collectera les certificats médicaux et les transmettra au coordinateur d'activités.

Pour les activités de plein air (marche, vélo...etc.) des reconnaissances doivent être effectuées par l'animateur et suppléants à l'exclusion de toute autre personne. Chaque sortie doit être encadrée par 2 personnes munies du gilet f et un téléphone portable au moins doit être emporté.

2.3. Utilisation de produits spécifiques

Dans certaines activités, pouvant présenter des risques liés à l'utilisation de produits spécifiques (esthétiq porcelaine, émaux, cuisine), l'animateur doit veiller aux précautions à prendre et à la non nocivité des prodi employés. Une liste exhaustive des produits utilisés sera, via le coordinateur, présentée au conseil d'administrati Cette liste, actualisée annuellement en septembre sera fournie par l'animateur à chaque adhérent de l'activité. I adhérents devront la lui restituer visée, en mentionnant toute intolérance à l'un de ces produits. Toute modification cette liste en cours d'année fera l'objet par l'animateur d'une information auprès du conseil d'administration et participants à l'activité.

Toute animation ou une notion de nocivité liée à une posologie inadaptée est interdite.

2.4. En cas d'accident ou de malaise d'un adhérent 3 règles sont à respecter

PROTEGER : éviter un sur-accident en supprimant si possible la source de danger (en cas de brulure par ex) ALERTER en prévenant soit le gardien qui se chargera d'appeler les secours soit en les appelant directement. 13( cela il faut composer le 18 pour les pompiers, le 15 pour le SAMU ou le 112.

Le message d'alerte doit renseigner sur :

  • le nom et n° de téléphone de l'appelant

  • l'adresse exacte (pensez à indiquer le n° de salle où se déroule l'activité)

  • la nature du problème

  • le nombre et l'état des personnes concernées (victimes conscientes, inconscientes, saignement...)

  • les premières mesures prises (balisage de la zone, coupure du courant...)

  • les gestes effectués

Ne jamais raccrocher le premier. Envoyer une personne pour attendre, puis guider, les secours

SECOURIR. Les gestes de premier secours doivent être pratiqués par un secouriste. Dans tous les cas quely principes simples sont à connaître de tous :

  • Ne jamais déplacer la victime, et notamment en cas de traumatisme (coup, chute, faux mouvement...) sauf si c' pour la soustraire à un danger grave et imminent auquel elle ne peut se soustraire elle-même ou si les secours donn des consignes particulières.

  • En cas de blessure, protéger la plaie avec un tissu propre. En cas de brûlure, arroser en amont de la zone brûlée p( refroidir, le plus rapidement et le plus longtemps possible.

  • Réconforter et couvrir la victime en attendant les secours.

Dans tous les cas prévenir le président ou les vice-présidents via le coordinateur de l'incident ou de l'accid survenu au sein de notre association. Ce sont eux qui se chargeront du déclenchement des formalités administrati) et, si nécessaire, de la communication de cet événement aux proches.

2.5. En cas d'incendie

L'animateur doit veiller à ce que l'ensemble des adhérents présents dont les noms figurent impérativement sur la li des présents évacue les locaux dans le calme pour se rendre aux points de regroupement selon le schéma prévu di les consignes d'évacuation du bâtiment. Avant de quitter la salle il s'assure que les portes et fenêtres sont fermées.

RETOUR HAUT DE PAGE

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus